• Hangi à Satara

    Bonjour à tous !!

    Le boulo dans les kiwis c’est vraiment pas passionnant… mais quand le boulo nous offre un jour de répit et nous propose de partager un Hangi, on se dit qu’on est bien content, finalement, de bosser dans les kiwis !

    Maintenant, il va falloir vous raconter ce qu’est un Hangi…

    Le Hangi est une façon de cuisiner, utilisée par les maoris pour des occasions spéciales ( ce jour là départ des 20 vanuatais qui bossaient avec nous).

    Je vous donne la recette !

    Temps de préparation : 3 heures                           Temps de cuisson : 3 heures

    (Et oui il faut pas etre pressés!)

    Ingrédients :

     - De gros morceaux de viande (bœuf, mouton, porc, poulets au choix ou un peu de tout !…)

    -          - Choux

    -         -  Pomme de terre,  Kumara (patates douces),  Citrouille

    -          - Pain de mie,  Oignon, Herbe aromatiques (un mélange accompagnant le tout)

    -          - Sel poivre

    -          - Œufs, farine, sucre, beurre, sirop d’érable, eau chaude et levure (pour le dessert)

     

                      Ustensiles :

    Grilles

    -          - Gros morceaux de fer

    -          - Palettes en bois

    -          - Pelles, rateaux

    -          - Sac de tissu

    -          - Grand morceaux de tissu épais

     

                   Marche à suivre :

     1)      Creuser un trou aux dimensions de la grille (en bas à gauche sur la deuxiène photo)

    Hangi à Satara

        Hangi à Satara


      



    2)      Allumer un grand feu sur lequel vous aurez posé les morceaux de fer

    Hangi à Satara

     

    Le but du jeu est de faire chauffer les morceaux de fer pendant au moins deux heures... 

     

     

     

     

     

     

    3) Préparations culinaires pendant que les hommes maintiennent le feu

    Hangi à Satara

    Rien de bien compliqué, juste peler et découper les pommes de terre et Kumaras et couper les citrouilles.                      

     Le plus "impressionnant" est la préparation du pudding, mélange de tous les ingrédients, "au feeling" dans l'ordre ou le désordre, mais à la main.

     

     

     

    Hangi à Satara Hangi à SataraLa pate est ensuite versée dans des grandes boites de conserve, équipés d'un sac en plastique pour l'occasion... et fermer avec de l'alu et un bout de ficelle.

    Miam... 

     

     

     4) Mise en sac des légumes et stuffing

    Après avoir coupé et rincé, pomme de terre, kumara et citrouille, on les mets dans un sac de tissus fin fermé.

    Le stuffing est un mélange de pain de mie, oignon, carottes, et herbes aromatiques mixé tout ensemble avec un peu d'eau pour faire une espèce de paté étrange, a mettre dans un sac en tissu aussi.

    5) Mise en plat des denrées

    Hangi à Satara

    Tout d'abord, il faut recouvrir les grilles de papier alu, et mettre des feuilles de chou au fond du "plat". Disposer les morceaux de viande comme bon vous semble, et saler les. Ajouter les récipients du pudding avec la viande.   

     

     

     

    Hangi à SataraHangi à SataraPlacer une grille (ou un morceau de grillage) au dessu de tout ça, puis disposer les sacs de pomme de terre, kumara, citrouille et stuffing.

     

     

     

    Selon le nombres de convives ( 100 dans notre cas), vous pouvez ajouter une autre grille remplie de viande recouverte d'alu.

    Hangi à Satara

    Hangi à Satara

     

     

     

     

     

     

    6) Préparation de l'outil de cuisson

    2h30 à 3h plus tard, retour au coin du feu. La mission maintenant est de dégager les morceaux de fer des braises pour les mettre au fond du trou, il vaut mieu avoir des habits qui protègent bien du feu, casquette mouillées, voir masque de soudure  car c'est une étape dangereuse et très très chaude!!

    Hangi à Satara  Hangi à Satara  Hangi à Satara

    Un fois la source de chaleur installée au font du trou, placer les plats l'un sur l'autre (les légumes en haut). puis recouvrir le tout de toile de jute et autre tissu épais, et ensuite recouvir de terre. Bien tasser le tout et laisser cuire pendant 2H30 environ! (Inutile de préciser qu'il est impossible de verifier la cuisson entre temps)

    Hangi à Satara  Hangi à SataraHangi à Satara

     

     

     

     

    Deux heure et demi plus tard, il faut déterrer le repas. Il faut donc refaire les étapes à l'envers : enlever la terre, puis les tissus, puis sortir les plats grillagés de leur trou... 

    Hangi à Satara

      Hangi à Satara

     

     

     

     

    Viens ensuite le temps du découpage de la viande et de la mise en plat de service des légumes et du stuffing et enfin, après tout ce temps, on peut manger!!! Wouhou! (Ca commençait à faire long)

    Compte rendu de la dégustation

    La viande à un petit gout fumé très léger très agréable, on le sent surtout avec les poulets, la cuisson est bien réussi, pas très saignante mais pas sèche non plus! les légumes sont bien cuits, ils se tiennent bien et sont bien fondants. Le stuffing (mélange de mie de pain, oignon etc...) est une vrai merveille, et c'est pourtant rien de bien compliqué à préparer.

    Le pudding est sorti de son emballage plastique, coupé en tranche et mis en plat, on ne pourrait pas se douter de la méthode de cuisson...Le gateau en lui même est très bien cuit, il n'a  pas de gout fumé surement grace aux sacs plastique mais sinon, rien d'exceptionnel... Il le servent avec une crème anglaise-patissière typique NZ, un peu bizarre (pas vraiment bonne à vrai dire...), en même temps ce n'est qu'une poudre dans laquelle il faut rajouter du lait avant de la faire cuire...

    Enfin voilà, le hangi était assez impressionnant au niveau de la préparation, un peu moins au niveau du résultat mais c'était une bonne expérience tout de même! (Et puis c'est très sympa de voir les big boss éplucher les pommes de terre! haha!)

    Il existe une autre sorte de hangi qui se pratique dans la région de Rotorua et Taupo (à 1/2h-1h de chez nous), le plat est cuit dans les sources d'eau chaude naturelle (souffrée) ou bien grace à la vapeur de cette source naturelle. Le gout est (apparement) tout à fait différent nous allons donc essayer d'en gouter un si on a l'occasion. On vous tiendra au courant!

    Bises à tous!!

     

     

    « Weekend à Auckland!Escapade à Auckland et autres »

  • Commentaires

    1
    Claire Lu
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 08:47

    ah bah voilà je me demandais justement ce que j'allais me faire au petit dej :D

    2
    Moman et Bopapa Profil de Moman et Bopapa
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 08:56

    il vaut mieux être invité qu'inviter !!!

    très belle expérience culinaire et merci pour la recette.

    bisous mes Loulous.

     

    3
    Martine et Gégé
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 11:48

    Découverte fabuleuse mais je ne suis pas sûr de cuisiner cette recette pour midi hi hi hi

     

    Gros bisous à nos grands voyageurs

    4
    Moman et Bopapa Profil de Moman et Bopapa
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 12:09

    Je ne savais pas que Bouygues c'était mis dans la restauration collective  ! Tu avais oublié de dire qu'il fallait d'abord un grand terrain (chantier) pour faire le four. Autant dire que chez nous ça va être un peu juste, sans compter qu'après, bonjour l'état du terrain !!! A moins qu'on souhaite planter un arbre !!!

    Comme tu dis, la préparation devait être très impressionnante ... pour le goût on se fit à vous.

    Vous avez eu une sacré expérience cuilinaire  J'epère que vous avez apprécié et que Mathieu en a laissé un peu aux autres ... !

    On attend maintenant la comparaison avec la version de Rotorua et Taupo.

    Au fait, Mathieu a maintenat une carte à mettre sur son CV. Un poste dans le batiment ou la métallurgie ça peut le faire, avec photo à l'appui

    GROS BISOUS de Bopapa

    PS: merci pour votre carte anniv. C'était très mignon

    5
    Papy Jacky
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 16:35

    Y a t il du maalox ou des pastilles rennie ou vichy ??? Ha!!! La gastronomie française ...

    6
    Tonton Pierre
    Dimanche 7 Octobre 2012 à 21:39

    Et quand je pense qu'à midi j'ai servi un bête boeuf bourguignon à mes invités! si j'avais su ça plus tôt j'aurais fais un trou dans le jardin et puis........ enfin peut-être parce que 6h c'est long!

    7
    COCO100
    Lundi 8 Octobre 2012 à 09:14

    Bon je transmets cette recette à Pascal, peut-être qu'il pourra ajouter cette préparation dans ses cours auprès de ses futurs cuisiniers  !! si vous avez d'autres recettes NZ, n'hésitez pas , quoique la gastronomie française c'est quand même top !! >J'espère que cela ne vous manque pas trop.


     


    Gros bisous à tous, bonne continuation


     


    Corinne et Pascal

    8
    cousine Carole
    Lundi 8 Octobre 2012 à 11:16

    Bravo pour l'expérience...mais vous vous reposez quand ?


    dans tous les cas vous allez avoir une richesse extraordinaire d'anecdotes à raconter...


    bises de toute ma petite famille

    9
    Russian-Dad Profil de Russian-Dad
    Lundi 8 Octobre 2012 à 18:46

    Hello les d'jeuns,


    Sympa qd vous cuisinez mais faut pas se lever à la bourre...  
    Moi il y a une chose qui m'interpelle, comment l'idée d'une telle recette a pu arriver dans la tête du cuistot à l'origine de ce plat ?
    Qu'avait-il bien pu boire ou fumer ou les deux pour imaginer faire chauffer de la ferraille avant de la recouvrir de bouffe, de tissu et de terre ???
    En tout cas, vous ne serez pas en manque d'idée pour nous recevoir à votre retour et je compte sur ton imagination pour faire un mix de plusieurs recettes ma fille...
    En tout cas, ce reportage valait le coup car on pense tout connaitre avec nos guides Michelin et autres Gault et Millau et voilà qu'il existe une autre cuisine que la notre , Incroyable non !!!


    Bon bah c'est pas le tout, mais ca m'a donné faim tout ca, donc je file me préparer un plat dans le micro ondes car j'ai qd mm pas autant de tps que vous pour me faire à manger moua


    Gros bisous àvous deux et merci pour ce reportage (Laurent Petitrenault) n'a plus qu'à changer de métier...


    Bye and see you.


    PS pour Tonton Pierre, moi je me rappelle d'un de tes bourguignons qui avait bien du mijoter 6 heures à Ville juif et tu m'en refais un comme cela qd tu veux...

    10
    the real grumpy Dad
    Mardi 9 Octobre 2012 à 09:50

    Mouai, bon ben Cri Cri tu sais ce qui te reste à faire quand vous rentrerez...mais pas dans mon jardon stp (enfin ce qui ressemble vaguement )à un jardin...)


    Bon je retourne me coucher...rentré de Marrakech tard cette nuit et donc fatigué...j'vais lire votre 2e artcle...bisous les loulous...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :